Noir et blanc

Réel et imaginaire

« Plus les recherches  sur la petite enfance sont devenues précises et plus elles ont imposé l’idée que l’enfant établit très tôt une distinction entre lui-même, les objets avec lesquels il entre en interaction et les représentations qu’il s’en fait. Il établit notamment une distinction nette entre les représentations qu’il a à l’intérieur de lui et l’environnement réel dès l’âge de trois ans et même peut-être avant ».

L’ouverture du passage entre la sphère de l’imaginaire et celle du réel non seulement permet le jeu avec les fantasmes, avec les images et avec les objets, mais elle est aussi le support de la constitution de la vie psychique, notamment fantasmatique ».  Si le cerveau se veut rationnel, il cherche alors à combiner une image mentale à quelque chose qu’il voit.


© BD tous droits réservés

FORMAT 50x70cm